21 février 2017

La rue de Paris

La rue de Paris au début du XXe siècle   Les premières rues du quartier Notre-Dame s’étaient naturellement dessinées en suivant le tracé des chemins qui traversaient les marais menant du bourg d’Ingouville à la crique de Grâce. La grande rue saint-Michel (de Paris) est donc, avec la rue de Sainte-Adresse (d’Estimauville), l’une des doyennes des rues du Havre. Partant de la porte d’Ingouville, elle allait en droite ligne jusqu’à la place d’Armes, face à l’entrée du port. Devenue la rue de Paris, elle fut prolongée dans la... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 08:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 février 2017

Le quartier Notre-Dame

La rue Saint-Michel, épine dorsale du quartier Notre-Dame.   La première mission qui avait été confiée par François 1er au vice-amiral Du Chillou, par délégation de l’amiral Bonnivet, avait bien évidemment été d’aménager des quais, pour offrir aux navires du royaume un refuge sûr, et de construire des tours et des fortifications, pour leur offrir protection et sécurité. C’était assurément un projet qui répondait parfaitement aux vœux formulés par les négociants harfleurais, rouennais et parisiens pour qui le nouveau havre ne... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 09:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
17 février 2017

Le vieux bassin

  Combien sont-ils, parmi tous ceux qui, Havrais résidents ou gens de passage, le côtoient journellement, le longent, le traversent, s’y attardent, combien sont-ils à savoir, et à prendre conscience tout simplement, que c’est là que tout a commencé. Le berceau du Havre. La crique originelle. Ou tout au moins l’une des trois « pattes d’oie » de cette crique dite « de Grâce » sur laquelle allait être bâti, au début du XVIe siècle, le futur port du Havre.   À l’origine, il n’y avait là qu’une petite... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 09:07 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
16 février 2017

Les fortifications

Vauban inspecte les fortifications de la ville      Nous nous garderons bien d’affirmer, comme Charles Vesques, que « François 1er, en fondant Le Havre, eut pour but unique d’en faire un port capable d’empêcher les descentes des Anglais sur les côtes de la Manche1 », tant il paraît évident que l’idée directrice qui a prévalu à cette création était bel et bien d’apporter une réponse aux négociants harfleurais et rouennais qui réclamaient depuis très longtemps à cor et à cri que fut ouvert un port... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
14 février 2017

Le Grand Quai

  Le Grand quai au début du XXe siècle.   La construction du Grand Quai avait débuté dès les premières heures du chantier du nouveau havre, en même temps que l’édification de la grosse tour (Tour François 1er) et que l’élévation des deux jetées qui devaient permettre l’accès au port. C’est ce que confirme Jean Legoy, joignant ainsi sa voix à celle de bien d’autres Historiens : « Au nord de cette entrée, une tour de défense, la tour François 1er a été construite. Sur ce même côté, un quai d’environ 60 mètres de... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 08:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
11 février 2017

La grosse tour

  Pour défendre le nouveau havre, écrit Jean Laignel(1), François 1er avait envisagé, dans un premier temps, de faire construire un château face à la mer, du côté de la mare aux Chevaliers, non loin du Chef-de-Caux. Pour quelles raisons ce projet fut-il abandonné ? Nous l’ignorons totalement. Le jeune Roi de France avait finalement opté pour la construction de deux tours qui se feraient face à l’entrée du port et en assureraient la sécurité. Toutefois, vraisemblablement pour des questions de temps et/ou de finances, il... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 08:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

10 février 2017

Le port d'échouage

L'entrée du port à marée basse (Extrait de "Description du Havre, ou description morale et historique sur les habitans, le port et les principaux établissement de cette ville", Auguste-Prosper Legros, 1825.       C’est donc le 16 avril 15171 que, sur le chantier du futur havre, est donné le premier coup de pioche. Voici ce que Alphonse Martin écrit à ce sujet : « Il est probable que le début des travaux avait consisté dans l’assèchement des criques qui devaient former l’avant-port et le bassin du Roi, où... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 08:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
09 février 2017

La crique de Grâce

Crique en Normandie (William Thorney, 1901) Qu’ils ont dû être surpris, ce beau matin du dimanche 1er mars 15161, les pêcheurs de misère dont les modestes masures constituaient le hameau du vieil havre. Surpris, mais aussi inquiets. Qu’ils ont dû les écarquiller, leurs yeux remplis d’étonnement, surpris et incrédules, quand ils ont vu débarquer, dans la plaine alluvionnaire qui s’apprêtait à devenir le berceau du port neuf, tous ces beaux messieurs endimanchés et en grand équipage.   « L'endroit choisi n'est guère... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 08:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
08 février 2017

Le Chef-de-Caux

Le cap de la Hève (Extrait de "Nouveau guide du voyageur au Havre et dans les environs", Joseph Morlent)     C’est à l’extrémité du cap de la Hève, niché sous la falaise, que s’étaient regroupés le port et les habitations du Chef-de-Caux.   L’étymologie, là, au moins, est d’une limpidité et d’une évidence que l’on souhaiterait souvent rencontrer. Il se trouve que le cap de la Hève, qui, autrefois, s’avançait beaucoup plus loin dans la mer, marque l’extrémité du pays de Caux. Quoi de plus naturel, dès lors,... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 08:25 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
03 février 2017

Leure

  Avant toute chose, il convient de lever le doute qui a perduré, on ne sait pourquoi, jusqu’à notre époque. C’est celle concernant la bonne façon d’orthographier son nom, indépendamment des débats que l’on pourrait encore avoir (et auxquels on assistera sans doute encore longtemps) concernant son étymologie. Un parchemin daté du 13 février 1358, qui a fait en 1873 l’objet d’une communication du Docteur Leroy, lequel était alors président de la Société Havraise d’Études Havraises, confirme qu’en 1358, on écrivait bien Leure.... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,