Il était un Havre

02 octobre 2022

A quoi ressemblait Le Havre en 1789 ?

Le roman « Les émeutiers du Grand Quay » nous plonge dans Le Havre de 1789, à l’heure où la cité résonne des heurts et des cris des événements révolutionnaires. Mais ce Havre de 1789, quel visage avait-il ? Il ne ressemblait pas vraiment, vous vous en doutez bien, à celui que nous connaissons aujourd’hui… En 1789, Le Havre, qui ne compte encore que ses deux quartiers originels, Notre-Dame et Saint-François, étouffe, plus que jamais, entre ces remparts édifiés, pour certains, dès les premières heures d’existence du port... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 07:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]

26 septembre 2022

Pourquoi "Les émeutiers du Grand Quay" ?

    Revenons un instant, si vous le voulez bien, sur les raisons qui m’ont conduit à romancer cet épisode haut en couleurs de la vie des Havrais du XVIIIe siècle qui se termina, comme un peu partout ailleurs dans le pays, dans le sang, le bruit des armes et avec l’espoir un temps entretenu d’une vie meilleure. Depuis toujours, j’ai été vivement intrigué, fasciné même dirai-je, par cette similitude frappante, tout à la fois extraordinaire et troublante, entre les évènements parisiens (Soulèvement populaire et prise de... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 15:45 - Commentaires [5] - Permalien [#]
25 septembre 2022

Communiqué de Parution

Cette fois, c'est parti pour de bon. Le 22 septembre, les Editions Complicités m'ont fait parvenir un communiqué annonçant la parution du roman "Les émeutiers du Grand Quay" Quelle émotion ! Quelle joie ! C'est la concrétisation d'un rêve de gosse, une chose à laquelle je n'osais, il n'y a pas si longtemps que cela, croire, ni même espérer, tant cela me semblait inaccessible.  Au-delà de la parution de cet ouvrage, il y a bien entendu cette passion qui m'anime, pour l'Histoire, celle de la Normandie, celle du Havre en... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 18:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 janvier 2022

Les sépultures de Leure

À celles et ceux qui émettraient encore aujourd'hui quelques doutes sur le fait que la ville et le port de Leure ont bel et bien constitué le véritable berceau de la ville et du port du Havre, je ne saurais trop recommander la lecture des œuvres de Charles Quin (Le Havre avant l'heure et l'antique ville de l'Eure) et d'Alphonse Martin (Histoire de Leure et d'Ingouville en 2 volumes). Ou, si la lecture d'une fiction vous est plus agréable que celle d'une monographie, l'excellent et passionnant roman de Françoise Deschamps Les... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 11:02 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 décembre 2021

Neustriens et Normands

Tiens, puisqu'il était question, dans mon billet précédent du rôle joué par les Vikings et leurs descendants dans La défense de l'estuaire, je saisis au vol l'occasion de vous parler du (petit) sujet de questionnement qui est le mien depuis quelque temps déjà : les rapports entre les Hommes du Nord et les Neustriens de souche à cette époque où les premiers s'imposaient comme les nouveaux maîtres de la terre des seconds. En espérant que le sujet saura susciter votre intérêt et votre attention. Pour tout dire, ils étaient le... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 11:32 - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 décembre 2021

La défense de l'estuaire

La négligence, pour ne pas dire l’abandon total, de la défense du territoire par les successeurs de Charlemagne avait permis les incursions des knerrir1 vikings dans l’estuaire de la Seine, ayant pour conséquence le pillage des villages et des riches abbayes de la Neustrie occidentale, la future Normandie, et les sièges des villes de Rouen et de Paris. Il est plus que probable, et finalement parfaitement logique, qu’une des clauses de l’accord passé à Saint-Clair-sur-Epte en 911 entre le roi des Francs Charles III, dit le Simple,... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 09:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 décembre 2021

La légende du sergent Petit

Dans l'un de mes précédents billets, je vous avais parlé de la vieille légende havraise de la Bête du Chaos1. Je voudrais vous parler ici d'une autre de ces légendes havraises, celle du sergent Petit, même si l'individu qui a donné son nom à cette histoire n'était sans doute pas quelqu'un de très recommandable. C'est, comme pour celle de la Bête du Chaos, à Charles Vesque et à son Histoire des rues du Havre que nous devons cette assez sombre Histoire. Mais qui était ce sergent Petit dont une rue porta un temps le nom, après s'être... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 09:07 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 novembre 2021

La tour des Castillans

À une époque où n'existaient ni boussole, ni radar, ni radio, ni GPS, l’approche des côtes, celles des falaises du pays de Caux par exemple, que les mauvaises conditions météo, la nuit qui surprenait parfois les navires au large et les courants parfois violents, souvent changeants, rendaient pour le moins délicates, quand elles n’étaient pas hasardeuses, voire dangereuses, mettait souvent en péril les équipages tout autant que les marchandises dont ils avaient la charge. Et ces conditions périlleuses se traduisirent hélas trop souvent... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 10:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 novembre 2021

Harfleur "revisité"

Harfleur avait été mon premier billet publié sur le blog "Il était un havre". C'était le 3 février 2017. Un bail... L'idée de base était alors de retracer l'Histoire du Havre depuis les origines et Harfleur m'avait paru alors un excellent point de départ. Ma petite collection de gravures et de cartes postales s'était bien enrichie depuis, il m'a semblé intéressant de "mettre à jour" ces billets des premières heures du blog. Voici donc "Harfleur" nouveau look. J'espère qu'il vous plaira : Harfleur - Il était un HavreÀ... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 09:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 novembre 2021

Les rues du Havre au 16e siècle

En effectuant de premières recherches pour un projet d’écriture dont Le Havre en 1562, le coup de force des Protestants et l’occupation des troupes anglaises qu’ils appelèrent à la rescousse serviraient de cadre, m’apparut soudain la nécessité, afin d’appréhender au mieux « l’espace », de resituer sur un plan de la ville les différentes rues et venelles de la cité et de les appeler du nom qui leur était attribué à l’époque. Pour ce faire, je choisis d’utiliser le plan établi par Hironimus Cock puisqu’il fut probablement... [Lire la suite]
Posté par gerardhatton à 09:48 - Commentaires [2] - Permalien [#]